· 

13 octobre 2020 - 4 / 1 / 4

Je voulais vous écrire.

La fascination des remises en question, des nettoyages et des tris, peut nous conduire... A OUBLIER DE VIVRE.

Le travail sur soi, sur nos relations, le prendre soin ; ne peuvent s'inscrire (mon point de vue) que dans une mise en forme au quotidien, dans la spontanéité de notre Être.

Le fruit de nos ouvrages et de nos réflexions, doit se lire sur notre visage, dans nos yeux,  doit être révélé par les mouvements de notre corps.

Nous sommes des êtres de chair et d'os. Notre véhicule est notre inscription dans la réalité (qui n'est pas le réel).

J'ai trop longtemps travailler sur et avec le corps, pour ne pas oublier son importance.

Il est le premier à nous parler de nos maux avec ses mots ! En lui, s'inscrit notre histoire.

Le 23 septembre, le Soleil est entré dans le signe de la Balance que je connais bien ! Un mot me vient spontanément à l'esprit : HARMONIE

"Dans tous les montages que j'ai crée depuis 2013, j'ai cherché la fluidité. Comme dans la danse. 

Dans la danse, on apprend à chuter (pour ne plus se faire mal). La chute fait partie du GRAND TOUT du mouvement de la vie.

Plus tard, lorsque l'amour me fera naître à nouveau... Je vous dirai, je partagerai avec vous cette  longue traversée de l'ombres et de la lumière. Choir et se relever, choir et se relever................

Pour l'instant, mes pieds ont encore du mal à porter mon chagrin mais peu à peu, ils retrouvent leurs appuis, pour me faire danser la vie.

C'est cela, faisons danser la vie ! Quels que soient le lieu et l'heure. Quelle que soit, la vie avec ses hauts et ses bas. Quelles que soient les souffrances.

Le corps est à nos ordres et nous lui faisons beaucoup de mal.

Des outils symboliques et initiatiques :

vers plus de spiritualité...

Savoir renouveler l'approche de son existence, se réinventer, changer son regard, prendre soin de soi et de l'autre, se réapproprier sa vie...