A propos des prénoms

Faut-il tenir compte du prénom principal ou de tous les prénoms de l'état civil ?

 

Comme toujours s'opposent, des numérologues pour et des contre !

 

Certains fustigent la méthode américaine qui tient compte de tous les prénoms pour deux raisons :

* Uniquement parce qu'elle est américaine ! (Pasteur Kevin Quinn Avery)

* Parce que dans la vie courante on n'utilise que le prénom principal.

 

Je retiendrai (en bonne Balance que je suis) les deux méthodes pour :

* Bénéficier d'un espace plus grand et plus objectif pour l'analyse d'un thème.

* Laisser une porte ouverte à la recherche (vérifier les hypothèses sur le long terme, dans d'autres cultures).

 

Le prénom usuel c'est notre marque de fabrique au sein de la famille, de la fratrie. Il nous distingue parmi les nôtres.

 

Il peut subir des modifications plus ou moins heureuses. (diminutif, onomatopée). Souvent, le prénom est détourné au profit d'un surnom.

 

Et bien, ma méthode c'est de tenir compte de tout. TOUT (l'essentiel et le superflu) ce qui plonge l'être dans un contexte qui modifie et conditionne sa base.

 

Cependant la base est immuable : Si l'officier qui reçoit votre déclaration de naissance, c'est trompé sur l'orthographe de votre prénom (Barbra au lieu de Barbara), cette erreur sera indélébile, vous serez Barbra !

 

 -Quand votre Père ou votre Mère ne vous prénomme jamais par votre prénom mais par un surnom, par votre nom de famille et pire par rien du tout, il est intéressant de chercher pourquoi ?

 

-Quand vous rejetez ou détestez votre prénom, il est judicieux de savoir pourquoi ?

 

 -Qui portait le même prénom dans votre famille ? On peut recevoir le prénom d'un enfant précédent ou d'un être cher qui a disparu. Qui a choisit votre prénom ? On peut porter le même prénom que sa mère ou son père.

 

Vous voyez bien que l'intérêt de cette analyse, n'est pas uniquement de comptabiliser les lettres et le prénoms de votre état civil ! Votre identité vous donne l'occasion de parler de vous, de vos racines et d'établir même un arbre généalogique.

 

Je considère qu'il est essentiel de prendre en considération les prénoms secondaires :

 

* Certaines personnes vont préférer leur 2ème ou 3ème ou 4ème prénom.

 

* A une certaine époque on donnait systématiquement le prénom des grands-parents ou ceux des parrains et marraines.

 

* Dans bon nombre de familles, on donne le prénom MARIE aux filles comme aux garçons.

 

Ces prénoms font partie du potentiel de départ même si les fondations sont réprésentées par notre prénom usuel + nom de famille.

 

S'il n'y a qu'un prénom, il porte toutes les charges (physiques, émotionnelles, créatives, spirituelles, philosophiques).

S'il y en a plusieurs, elles sont réparties entre les prénoms.

 

Conclusion :

Je pense qu'il faut établir deux Grilles d'inclusion : (une curiosité de la numérologue)

 N° 1 = Les prénoms + nom  //    N° 2 = Prénom + nom   

 

Mais s'en tenir à la n°1 pour l'analyse exacte de votre identité de naissance.

___________________________________________________________________ 

LIRE LA SUITE

Accompagnement pour une Croissance Personnelle et Relationnelle.

Avec des Outils Symboliques et Initiatiques... Vers plus de Spiritualité...

Savoir renouveler l'approche de son existence, se réinventer, changer son regard, prendre soin de soi et de l'autre, se réapproprier sa vie...

*CONSULTATION EN CABINET ou PAR TÉLÉPHONE...

 

*CONSULTATION  ICI

Par "APPEL VIDÉO" SKYPE - FACETIME - VIBER...

INSCRIPTION à la Nouvelle NEWSLETTER

 

E-mail: