Les dessous de l'histoire

Histoire de la Numérologie contemporaine

 

Son heure de gloire

Avant guerre, en France, une certaine numérologie, dérivée de la kabbale, de l’astrologie et du Tarot, était très en vogue, profitant de l’intérêt pour le Nombre d’or, le cubisme et le surréalisme.

 

Sa chute

Après guerre, la mode passée, l’astrologie reprend le dessus. Seul, un français d’Algérie, Robert Markab, continuait ses travaux numérologiques, entrepris avant-guerre, mais il ne trouva plus d’éditeurs pour ses écrits. La numérologie française était bien morte.

 

Sa renaissance

En 1975, "La vie secrète des chiffres" du pasteur Kevin Quinn Avery. C’est la naissance d’une nouvelle numérologie qui se libère de l’astrologie et du tarot. Et qui ajoute le volet date de naissance.

 

Mise à la mode par un musicien de jazz !

A la même époque, des Français ouvrent à Paris, des cabinets de consultation, écrivent des livres grand public et courent les foires de l’ésotérisme. Le plus tonitruant fut sûrement Richard Bennett, jazzman.

 

Dans les années 80, la vulgarisation de la numérologie vint d’un astrologue qui écrivit un livre à grand succès.  

 

D'après les écrits de Michel Darras - Numérologue

 

"Il existe depuis 1980, à peu près tout ce que l'on peut faire de mieux et de pire à propos de la numérologie".

Mise au point :

 

Les Chinois, les Egyptiens, les Grecs et les Hébreux n'ont pas pratiqué la Numérologie ! En revanche, ils considéraient les nombres comme des concepts, des images qui leur permettaient d'appréhender l'univers. Les nombres étaient vivants !

 

Connaître les nombres, c'étaient connaître Dieu... C'est que disaient Saint Thomas d'Aquin : "Etudiez les nombres et vous connaîtrez Dieu".

 

Bien entendu, le grand initié grec Pythagore s'est interessé aux nombres...

Mais cela n'a rien à voir avec la Numérologie... La théorie pytagoricienne reposait sur une base 10 et non 9 comme nous (ou 7 ou 22)... Il travaillait avec des cailloux ou jetons.

 

N'oublions pas que nous, on utilise les chiffres arabes... 1, 2, 3... et pas latin  I, II, III... Vous saisissez la différence ? Elle est considérable, n'est-ce pas ?

 

Les chiffres arabes qui viennent de ? ...... Encore une fois ! Qui viennent de ?

 

Des chiffres indiens  ! Les chiffres indiens (1 à 9) ont été écrits pour la première fois vers les années 400.

 

La plus grande découverte des Indiens est certainement celle de l'utilisation du signe zéro  (0). Ils lui donnent la forme ronde qu'on lui connaît. On présume qu'il fut créé vers le Vème siècle.

 

Un zéro avait déjà été employé par les Babyloniens, mais les Indiens en font un chiffre de position qui permet de multiplier un autre chiffre par 10. C'est non seulement le "vide", mais le "rien" ou la "quantité nulle". C'est donc un nombre à part entière. Avec ce zéro numérique, les Indiens inventèrent l'algèbre. Avec seulement dix symboles (0 à 9), les hommes pouvaient représenter n'importe quel nombre aussi grand soit-il. Ce petit zéro allait permettre de développer les mathématiques, les sciences et les techniques.

 

Voici les fameux chiffres indiens qui ont été transmis en Arabie, puis en Europe : on les appelle des chiffres "indo-arabes".

 

                           

Numération indienne

 

 

Les Grecs et les Hébreux utilisent l'alphabet numéral. La lettre est l'expression du verbe créateur de dieu...

 

Tout de même, il est vrai que les images et signes ont disparu, ensuite, au profit des formules et calculs mathématiques !


Il faut savoir de qui on vient pour savoir où l'on va ! Et le Numérologue moderne, ne peut tirer sa légitimité en évoquant les anciens comme source !

 

Il faut juste assumer un autre concept !

 Ce qui est vrai aujourd'hui, le sera-t'il demain ?

La Numérologie est née au début du XXème siècle, des recherches d'une américaine :

L.Dow Balliett (Sarah Joanna Dennis née le 1/3/1847). Elle a écrit des livres sur le sujet de 1905 à 1922.

 

Elle était philosophe, musicienne, psychologue, humaniste... passionnée de spiritualité et ésotérisme...

 

Une de ses amies - Julia Seton Sears (1862-1950) - l'aida et donna son nom à l'étude de la vibration des nombres : Numérologie.

 

La fille de Julia, Juno Kapp (epouse Juno Jordan -1884-1984), élève de L Dow Balliett... continua à développer la Numérologie toute sa longue vie !

 

Florence Campbell, a écrit en 1934, un ouvrage magistral : "Your days are numbered".

 

Le pasteur Kevin Quinn Avery, a saisi en plein vol, le travail et les recherches de ces FEMMES créatrices et inspirées ! C'est lui qui est devenu célèbre... Peu de gens connaissent ces "dames" !

 

Vinrent ensuite : MattewO. Goodwin, Lynn Buess, Dan Millman, Edgard Cayce, Jean Paul Kersaint, Geaorges Jouven, René Allendy, Roger Halfon, Jean-Daniel Fermier, François Notter, Françoise Daviet....

 

D'autres auteurs et chercheurs américains et européens ont récupéré, parfois,  la Numérologie... Avec plus ou moins d'inspiration et plus ou moins de sincérité !

 

Heureusement des gens sérieux remettent en cause leur savoir et font de leur quotidien professionnel un recherche permanente.

 

Ne pas rester sur des acquis pour en tirer un bénéfice garanti par la facilité, c'est le chemin que tout praticien responsable doit emprunter.

 

La Numérologie et le numérologue se cherchent une légitimité en évocant ses racines millénaires... Que nenni ! La Numérologie ne trouve pas son origine dans une seule tradition qui aurait été transmise de mère en fille ou de père en fils !

 

La Numérologie est la vie mais aussi se nourrit d'elle... Elle évolue avec les époques et les hommes, disparaît, puis renaît de ses cendres... C'est un reflet sociologique de notre parcours terrestre et hors champ matériel ! Elle peut englober toutes les dimensions !

 

Le Nombre figure les expériences de notre périple sur terre mais pas que ! Il préfigure nos incarnations (au nombre de 3) et donc sillonne nos vies antérieures !

 

Le Nombre décrit le monde et l'univers mais permet aussi à l'homme de créer ! N'est-ce pas magnifique !

 

Nous donnera-t'il la clé pour faire le lien avec la physique quantique ? Je m'y attache dans mes recherches et qui sait un jour... on pourra parler de Numérologie Quantique ! A mon humble avis, elle l'est déjà  !

 

Wilfrid Pochat (Grand Numérologue) dit : "Le nombre est immatériel. Il est spirituel. Et pourtant le monde ne peut exister sans lui. Cela le rapproche considérablement de l'esprit humain. Un objet peut-il exister sans avoir été préalablement pensé ? Qui est derrière le code, le procédé de fabrication du vivant ? Qui est derrière le nombre ?

3°) Controverse sur la Numérologie

ICI

Accompagnement pour une Croissance Personnelle et Relationnelle.

Avec des Outils Symboliques et Initiatiques... Vers plus de Spiritualité...

Savoir renouveler l'approche de son existence, se réinventer, changer son regard, prendre soin de soi et de l'autre, se réapproprier sa vie...

*CONSULTATION EN CABINET ou PAR TÉLÉPHONE...

 

*CONSULTATION  ICI

Par "APPEL VIDÉO" SKYPE - FACETIME - VIBER...

INSCRIPTION à la Nouvelle NEWSLETTER

 

E-mail: